Manitas de Plata – Flaming Flamenco

Sur ce disque paru en 1991 chez Ballaphon, Manitas démarre avec une improvisation de douze minutes pour guitare et voix, Gypsy Theme où se déploient toutes les nuances de la langueur ibérique ; hymne à l’art de vivre gitan articulé en temps lents et nerveux, prolongé sous les cordes en verve de Sentimiento et Tierra Andaluza… Au fil du disque, Manitas énonce son propre nom à plusieurs reprises, « Manitas ! » comme le rappel de son blason à la façon des rappeurs ; la spontanéité du sétois tzigan rappelant l’aisance verbale d’un MC Solaar… Comme son titre l’indique, Así se Toca en met plein les oreilles (« cela se joue ainsi »), même si pour une vraie claque on lui préférera l’album du même nom… Manitas de Plata meurt nonagénaire à Montpelier en 2014, un an après le Général Alcazar que j’assimile à l’un de ses fils spirituels, ce dernier ayant passé l’arme à gauche… à Sète.