Manitas de Plata – Así se Toca

Ricardo Baliardo alias Manitas de Plata est un guitariste français de musique tzigane né à Sète en 1921. Il est découvert à l’âge de 34 ans aux Saintes-Maries-de-la-Mer, où il participe à un enregistrement qui sera salué par Jean Cocteau. Après une mise en doigts ponctuée de quelques éclats de voix (Mi Tierra), Manitas enchaîne avec La Danse du Feu dont la virtuosité rappelle le trio McLaughlin, de Lucia & di Meola. Arrive Bella Gitana, le morceau qui m’a donné envie de découvrir cet artiste après avoir vu le film La Chair de Marco Ferreri dans les années 90 ; chanté avec fougue sur fond de rythmes brûlants… Caminando ou Mediterranée sont instrumentales et repoussent les limites de la guitare acoustique ; Manolette célébrant l’amour sous les doigts de cet autodidacte qui pratique le flamenco à sa façon, homme aux « menottes d’argent » à rapprocher de Georges Brassens, autre esprit libre né lui aussi à Sète en 1921 !