Mahmoud Ahmed – Erè Mèla Mèla

Mahmoud Ahmed est un chanteur éthiopien né en 1941 à Addis-Abeba. Après une scolarité brève, il apprend la musique en autodidacte jusqu’au jour où dans un bar local, le Club Arizona, on lui propose de remplacer au pied levé un chanteur ayant fait défection. Mélange de jazz et de musique latine, son style caractéristique est à rapprocher de celui de son contemporain Mulatu Astatkee, à l’origine du genre ethio-jazz et qui fut révélé au grand public grâce au film Broken Flowers de Jim Jarmusch… Paru en 1975, l’album Erè Mèla Mèla est traversé par un groove torride, le timbre à la fois viril et langoureux d’Ahmed soutenu par deux saxos, une guitare et un ensemble complexe de percussions. La voie s’annonce fiévreuse dès les premières mesures du titre éponyme, sinueuse jusqu’au fascinant Samerayé, un hymne amoureux signifiant « Mon Guide » ainsi que nous l’apprend l’excellent livret contenant jusqu’aux traductions des chansons ; accompagnant ce cd réédité en 1999 dans la collection Éthiopiques chez Buda Musique.