Mahavishnu Orchestra – Apocalypse

Le troisième album de Mahavishnu Orchestra paraît en 1974, avec Jean-Luc Ponty au violon le long de morceaux étirés, donnant à chacun le temps se déployer en improvisations rappelant l’esprit de Relayer paru la même année… Après Power of Love dont la guitare acoustique invite à faire un détour via Paseo de Gracia, le London Symphony Orchestra hausse le ton en prolongeant un velours déjà familier (Vision is a Naked Sword) ; suivi du chant de Gayle Moran sur l’angélique Smile of the Beyond. Mais c’est avec les presque vingt minutes de Hymn to Him que ce disque produit par George Martin continue de laisser une trace ; où l’on croirait entendre simultanément Days of Future Passed et Red, comme autant d’ombres musicalmes sur le mur du songe.