Magma – Üdü Wüdü

Trois ans après MDK, Magma lâche son plus bel ovni. Avec Jannick Top à la basse et aux claviers, Christian Vander aux percussions et piano ; avec Klaus Blasquiz et Stella Vander aux chœurs, Üdü Wüdü laisse tout le monde sur le tarmac et n’a rien à envier à Red ou Relayer… Piano et trompette rendent le titre éponyme presque guilleret, avant l’ascension tactique de Weïdorje et les fantômes espiègles de Troller Tanz (on se croirait dans un film de Tim Burton) ; l’incantation riche en basses au Soleil d’Ork précédant la transe des Zombies : entre coulées de jazz et synthés âpres, ces cinq morceaux acclimatent nos sens à l’approche du sommet intitulé De Futura, lequel occupe toute la face B du vinyle original et a été taillé dans la roche jusqu’à produire un cristal sonore monumental ou l’incarnation parfaite du Zeuhl, un mot créé par Vander pour caractériser sa musique « vibratoire et universelle. » En puisant leur force aux sources classiques d’un Carl Orff, en y ajoutant le sens du rythme de Can et la liberté d’un Keith Jarrett, ces 17 minutes sont probablement le meilleur morceau de rock progressif jamais écrit sur Terre.