Luigi Cherubini – Requiem/Marche Funèbre

Luigi Cherubini est un compositeur italien né à Florence en 1760. Musicien précoce initié par son père au clavecin, admiré très tôt par Beethoven, il écrit ses premières messes à l’âge de 13 ans puis parcourt l’Europe avant de se fixer à Paris en 1787… Paru chez Naxos d’après un enregistrement de 1966 sous la baguette de Diego Fasolis, son Requiem en Do Mineur a été composé en 1816 et donne à entendre des chœurs mixtes sur fond de cuivres fervents ; avec un Dies Irae particulièrement rutilant. Précédé d’une Marche Funèbre où le recueillement est de mise, plus qu’un autre ce Requiem salué par Berlioz et Schumann ravive en moi les méandres du passé, à la manière de Silvestrov… Vingt ans après sa composition, en prévision de ses propres funérailles Cherubini dut en écrire une version expurgée des voix féminines (Requiem en Ré Mineur), car cela avait froissé les autorités religieuses. Alléluia.