Ludwig van Beethoven – Symphonies n°5 et 7

Composée en 1807, la cinquième symphonie de Beethoven dite du Destin est l’une des œuvres classiques les plus connues. Il suffit d’entendre ses quatre premières notes pour ne plus jamais les oublier, et aussitôt avoir envie d’écouter celles qui suivent. C’est avec ce disque que j’ai découvert la musique quand j’avais 5 ans, et comme je n’ai pas l’intention de démystifier ce souvenir, il conservera toujours une aura particulière. Mais comme c’est de toute manière un des plus beaux enregistrements au monde, surtout dans son interprétation par Carlos Kleiber rééditée ici chez Deutsche Grammophon, je suggère à chaque être humain d’en faire l’acquisition séance tenante. En plus la septième symphonie y figure aussi, avec l’inépuisable mouvement Allegretto que Gaspar Noe a repris en 2002 dans son film Irréversible ; autre chef-d’œuvre auquel le temps donnera raison…