Low – Long Division

Changement de bassiste pour Low en 1995, avec Zak Sally sur Long Division dont il signe aussi le bulbe blafard en photo de couverture… À part ça c’est du pareil au même, et c’est ça qu’on aime sur ce deuxième album qui  s’enfonce un peu plus dans les méandres du slowcore ; où Alan et Mimi peaufinent leurs chants complémentaires sur des airs émaciés… Shame détricote l’attente et on ne jette pas de bouée à l’infortuné de Throw Out the Line ; mais Parker sait aussi nager seule avec Below & Above, portée par une guitare harmonieuse… Stay décante lentement, étale ses accords de tout son long vers Take et sa basse ampoulée où c’est à Sparhawk de chanter en solo ; menant à terme ce second disque finalement plus affable que I Could Live in Hope, mais dont le dépouillement ne laisse pas moins groggy.