Louis Armstrong – Plays W.C. Handy

Considéré comme l’un des fondateurs du blues, William Christopher Handy a écrit ses plus grands succès dans les années 20, parmi lesquels St. Louis Blues, déjà interprété par Bessie Smith et Louis Armstrong en 1925, et réenregistré sur ce disque parmi dix autres titres, en 1954 avec Velma Middleton à la voix. Sans être spécialiste en jazz, cet album m’a rendu moins inculte car il reprend plusieurs des titres qu’Armstrong jouait souvent sur scène, en nous plongeant aux sources du blues moderne. Ce disque s’écoute en savourant la décontraction des protagonistes, improvisant des échanges malicieux sur Loveless Love ou Hesitating Blues, ajoutant une touche d’humour à l’excellence musicale, la prise de son étant remarquable. Le livret contient une série de photos signées Guy Gillette, et tous les détails liés à la production.