Liars – They Threw us All in a Trench and Stuck a Monument on Top

Formé en 2000 à Brooklyn, Liars est un groupe de musique post punk américain. Aux cotés du guitariste Aaron Hemphill et du batteur Julian Gross, Angus Andrew chante comme Devo (Tumbling Walls Buried…) et vocifère avec la ferveur de Yeah Yeah Yeahs (Mr. Your On Fire Mr.) sur ce premier album paru en 2001, dont la première partie est entraînante jusqu’à This Dust Makes that Mud, monstre de 30 minutes aux accents new wave évoquant dEUS dans un crescendo endiablé, contagieux jusqu’à la huitième minute où se produit un événement inouï. Jamais entendu. Littéralement le temps se fige, la même boucle de 3 secondes se répétant à l’infini ! D’abord amusé notre cerveau s’interroge, s’indigne et l’envie nous prend de quitter la salle comme devant un film de Noe ; alors fermer les yeux, oublier l’horloge et s’abandonner à l’inédit. Découvrir de grandes cachettes, prisonnier de spirales nées d’une idée plus radicale que Lucier et moins variée que Riley… S’étonner d’être resté jusqu’au bout, convaincu que ces 22 minutes n’étaient pas identiques ; entre songe et mensonge vouloir à la fois en finir et que ça ne s’arrête jamais.