Leos Janacek – Quatuors à Cordes n°1 et 2

Composés en 1923 et 1928, les deux Quatuors à Cordes de Janacek sont empreints de tensions et d’échanges vifs entre les instruments ; en l’espèce deux violons, un alto et un violoncelle… Sous-titré Sonate à Kreutzer, le premier s’inspire d’une nouvelle de Tolstoï et relate un crime passionnel en quatre mouvements tortueux rappelant Schumann ; quant au second il s’intitule Lettres Intimes et se veut un hommage à Kamila Stösslova, une jeune femme dont Janacek tomba amoureux au soir de sa vie et à laquelle il a beaucoup écrit ; avant de transposer ses sentiments dans cette musique contemplative, débordante d’amour et qui pourrait figurer au générique d’un film de Greenaway… Parus chez Harmonia Mundi sous la direction du Melos Quartett, ceux deux quatuors entremêlent les élans du cœur en gommant le temps qui passe, pour un bain de jouvence étincelant.