Léo Ferré – Le Disque d’Or

Léo Ferré est un auteur-compositeur-interprète français né à Monaco en 1916. Son oncle est violoniste au sein de l’orchestre de Monte-Carlo et lui fait découvrir la musique classique, Beethoven et Ravel en particulier ; Ferré intègre une chorale à l’âge de 7 ans et suit une éducation stricte jusqu’au baccalauréat, en 1940 il compose un Ave Maria pour le mariage de sa sœur, commence à se produire sur scène et en 1945 rencontre Edith Piaf à Paris. Il enregistre bientôt ses premiers albums, La Chanson du Mal Aimé en 1957 et quelques succès plus tard signe chez Barclay où ses convictions anarchistes franchissent les barricades, l’auteur de Jolie Môme montrant qu’il est peut-être avant tout un poète, un écorché dont les mots sont la seule arme et que ce Disque d’Or illustre à merveille, du cynique Thank You Satan (et l’on songe au Diable de Brel) au désespérant Est-ce Ainsi que les Hommes Vivent ?, de la mélancolie des Vingt Ans à la nostalgie d’Avec le Temps, sans oublier La Solitude : un exercice de style entre rock et symphonie, flamboyant et incarné. « Je suis d’un autre pays que le vôtre… »