Kip Hanrahan – Desire Develops an Edge

Kip Hanrahan est un percussionniste américain né à New York en 1954. Après des études d’architecture et de cinéma, il fonde le label Clavé en 1979 et fait connaître les derniers enregistrements d’Astor Piazzolla puis plus largement la musique latin jazz, publie un premier album en 1981 et collabore avec Sting neuf ans plus tard… Paru en 1983, Desire Develops an Edge rend compte du foisonnement de ce musicien producteur, avec Jack Bruce au chant de Two (Still in a Half-Light) où basse et saxo virevoltent le long de cowbells en liberté, suivi du jazzy Early Fall avant le tempo joyeux de (Don’t Complicate) The Life où c’est rien moins qu’Arto Lindsay qui prend le micro, et l’on se croirait en première partie des Talking Heads… Le titre éponyme est une instrumentale de cymbales et tam-tams tamisés, tandis que Nocturnal Heart fait penser au plan-séquence d’un polar sous la pluie… Atypique et bien balancé entre world et jazz, Kip Hanrahan me fait vibrer à tous les coups.