Keith Jarrett – Paris Concert

Treize ans après le Köln Concert, Keith Jarrett se produit à la Salle Pleyel de Paris, où il enregistre trois nouveaux morceaux qui feront date. Intitulé October 17, 1988, le premier d’entre eux est un voyage improvisé de 38 minutes, au début de facture classique mais après six minutes un thème inattendu apparaît, un accord plaqué trois fois et qui s’installe comme une ligne directrice en terrain nouveau. Où Keith tape du pied sur le parquet, où sa voix surgit tantôt discrète et tantôt surimprimée à la mélodie, colorant son groove démesuré. Autoritaire et mélancolique, le morceau s’emballe dans son dernier tiers et on a l’impression qu’une troisième main vient de jaillir de nulle part, ce n’est plus tout à fait du piano mais Jarrett qui parle sa propre langue avec les doigts… Un album paru en 1990 sur le prestigieux label ECM, dont les deux autres titres permettent de revenir sur Terre, en particulier Blues qui sonne aussi classieux qu’une envolée de Faton Cahen.