John Surman – Private City

John Surman est un compositeur et saxophoniste anglais né à Tavistock en 1944. Il fait ses armes avec John McLaughlin puis forme le groupe de jazz The Trio, publie un premier album éponyme en 1969 avant d’affirmer son style en 1972 avec Westering Home, un album où il joue de tous les instruments en utilisant le procédé de l’overdubbing, à l’instar de Sidney Bechet ou Miles Davis avant lui… Paru chez ECM en 1987, Private City procède de la même manière et l’on y entend John simultanément aux saxos, à la clarinette et au synthé ; envoûtant d’emblée avec Portrait of a Romantic qui compte parmi mes morceaux de jazz contemporain préférés. On Hubbard’s Hill est plus dépouillé, où les instruments échangent comme des oiseaux avant les manœuvres feutrées de Levitation ou l’errance urbaine de Roundelay… La promenade se termine sur les accords mystérieux de The Wizard’s Song, laissant l’auditeur satisfait et son imaginaire longtemps stimulé par ces sonorités immatérielles.