John Cale – Paris 1919

Cinq ans après avoir quitté le Velvet Underground, John Cale continue de tracer sa trajectoire solo, avec un album produit par Chris Thomas dont le nom est souvent associé aux Beatles ou à Roxy Music. Child’s Christmas in Wales ouvre le bal de ce disque tout en finesse, le temps d’un retour en enfance suivi des arrangements cuivrés de The Endless Plain of Fortune, où la voix de John égrène une des ses plus belles ballades. Plus loin, Macbeth est un clin d’œil franchement rock à Shakespeare, amplifiant le décalage avec Paris 1919, la chanson phare synthétisant l’esprit du disque entre son refrain pop et ses violons baroques ; tandis qu’avec Antarctica Starts Here nous prenons congé d’un John Cale faussement tranquille, à l’image de la pause angélique qu’il prend en couverture, signée Mike Salisbury. « You’re a Ghost, La la la… »