Jeff Buckley – Mystery White Boy

Paru en 2000, Mystery White Boy contient le meilleur de Jeff Buckley en public, à partir d’enregistrements réalisés entre 1995 et 1996 en Allemagne et en Australie, à Paris, Lyon et aux États-Unis. Même si ces archives n’auraient jamais dû voir le jour, leur enchaînement donne l’impression d’écouter un vrai concert, et l’on s’attache moins à la qualité sonore qu’à leur valeur émotionnelle. Lilac Wine est encore plus nu, la guitare se déchaîne sur l’inédit What Will You Say ; et en introduction de Last Goodbye enregistré à L’Olympia, Jeff fait un excellent commentaire sur la gastronomie française… Mais le meilleur est pour la fin, avec une version longue de Kangaroo d’Alex Chilton, un morceau déjà repris par This Mortal Coil en 1984, suivi d’un medley magnifique entre Hallelujah de Leonard Cohen et I Know It’s Over des Smiths. L’album se termine ainsi, Jeff est seul à la guitare et nous pouvons nous endormir heureux.