Jean-Michel Jarre – Rendez-vous

Deux ans après Zoolook, Jarre a Rendez-vous avec les étoiles et entame un décollage délié aux accents symphoniques (Premier Rendez-vous), suivi d’un hymne en apesanteur où les orgues saluent la Terre de loin. Le Troisième Rendez-vous est recueilli, notes et nappes flânant comme une scie au ralenti ; il aurait pu être enchaîné directement avec le cristallin Cinquième Rendez-vous, tubulaire et surprenant avec son hiatus à la troisième minute, où Jean-Michel a condensé ses gimmicks favoris (chœurs artificiels, rythmes et arpèges) comme s’il allait en faire don aux extra-terrestres… Sous-titré Ron’s Piece, le Dernier Rendez-vous rend hommage à l’astronaute et musicien Ronald McNair, désintégré dans l’explosion de la navette Challenger en 1986, et qui devait y interpréter un morceau de saxo. C’est émouvant même si le cœur qui bat en arrière-plan est lourdaud, dans l’ensemble le voyage est attrayant mais pour le grand frisson interstellaire, on embarquera plutôt du côté de Holst ou Fripp & Eno.