Jean-Luc Ponty – Aurora

Né en 1942 de père violoniste et de mère pianiste, Jean-Luc Ponty est un compositeur de jazz français. Admis au Conservatoire de Paris à 16 ans, il se passionne pour la musique de John Coltrane puis collabore avec Frank Zappa ou Serge Gainsbourg sur Histoire de Melody Nelson, signe chez Atlantic en 1975 et s’impose progressivement sur la scène jazz fusion. Paru l’année suivante, Aurora démarre avec son violon électrique reconnaissable entre tous, parsemant Is Once Enough? de notes accortes… Aurora raconte une histoire en deux parties où le clavier de Patrice Rushen est d’abord à l’unisson du violon ; ce dernier opérant ensuite un solo où guitare et piano prennent le large dans un groove rappelant Fat Albert Rotunda… On pense aussi au Mahavishnu Orchestra avec lequel Jean-Luc travaille alors depuis deux ans ; Waking Dream offrant une déambulation digestive au clair de lune, tamisée par la basse de Tom Fowler.