Jacques Brel – Ne me Quitte Pas

Assurément le parent pauvre de l’intégrale, ce cd contient les nouvelles versions de 11 titres à succès de Brel. Or même si c’est cette version de Ne me Quitte Pas qui est la plus connue, elle n’a rien à voir avec l’originale, infiniment plus sincère à mes oreilles et il en va de même avec Marieke ou Quand on a que l’Amour, Le Moribond et Je ne Sais Pas… Je me demande ce qui leur a pris, lui et son complice d’arrangeur François Rauber, de reprendre des chansons qui étaient parfaites la première fois, ou plutôt je fais semblant car des considérations commerciales sont sans doute entrées en ligne de compte, Brel devant être à court d’idées suite à son investissement dans la réalisation de films aussi exigeants que peu lucratifs, qu’il s’agisse de Franz en 1971, avec la chanteuse Barbara à ses côtés, ou du Far West en 1973… Il reste Les Biches, réussie dans son genre et que l’intégrale ne propose que dans sa version en public de 1961 ; mais sinon, et comme disait Aldonza dans le disque précédent : pour l’amour, tu repasseras.