Jacques Brel – L’Homme de la Mancha

Créée trois ans plus tôt à Broadway par Mitch Leigh et Joe Darion, L’Homme de la Mancha est une comédie musicale inspirée du roman Don Quichotte de Cervantes, mettant en scène l’existence chimérique d’un gentilhomme se prenant pour un chevalier errant, et qui refusera jusqu’au bout d’affronter la réalité… Tout sur ce disque est magnifique, à commencer par l’adaptation du livret par Brel et la façon dont il incarne Alonso Quijana/Don Quichotte, mais une autre surprise attend l’auditeur avec la chanteuse américaine Joan Diener, déjà présente à la création de la pièce et qui l’interprète ici en français ; capable de couvrir trois octaves et qui vous fout par terre lorsqu’elle relate la destinée de son personnage, Dulcinéa au détour d’Un Animal ou d’Aldonza, sans oublier La Quête qu’elle reprend en solo à la fin, une des plus belles chansons de Brel… J’ai un faible pour ceux qui se battent contre les moulins à vent, et puis ce disque restera toujours lié à la plus belle période de ma vie, et à la personne qui me l’a fait découvrir. « Malheur à qui veut préférer le verbe être au verbe avoir. »