Jacno – Tant de Temps

Septième et dernier album de Jacno, Tant de temps paraît en 2006. De profil sur la couverture d’un digipack à l’égyptienne, le premier dandy de la french touch propose 11 morceaux electro et acoustiques où comme à son habitude, l’amour et la dérision sont rois. En duo avec Françoise Cactus de Stereo Total sur Tous ces Mots-Là, puis avec Mars Rendez-vous pour une partie de jambes en l’air, sur la planète rouge et en allemand… Avec Le Sport, en prenant le contrepied de l’hygiénisme ambiant Jacno se condamne à ne pas passer à la radio (« Ovale ou rond, un ballon c’est pour les cons »), passionné avec T’es mon Château, vampirique le temps d’une comptine (L’homme de l’Ombre) et carrément exquis Avec les Yeux, une ballade soutenue par les chœurs de Yacine Mekaoui, également présent sur un Baiser empoisonné aux côtés de la guitare complice de Thomas Dutronc… Fumeur invétéré, Jacno ne fera pas de vieux os et Tant de Temps s’achève sur l’instrumentale Code 68, comme en écho au Rectangle qui l’avait révélé ; nous laissant orphelins alors pour se consoler, on filera directement écouter Papillon Paravel.