Iggy Pop – A million in Prizes

Iggy Pop est un chanteur américain né en 1947 dans le Michigan. Il forme les Stooges vingt ans plus tard, un groupe de rock aux accents précurseurs de la mouvance punk, avant d’entamer en 1977 une carrière solo en compagnie de David Bowie… Agité du bocal réputé pour ses excès sur scène, Iggy Pop a été surnommé le « parrain du punk » et son premier album The Idiot contient déjà ses plus grands succès, de Nightclubbing à Sister Midnight en passant par China Girl ; autant de titres repris sur ce double cd d’anthologie, où la voix rauque de l’iguane est en osmose avec le punch infaillible des guitares… J’aime l’esprit désabusé de la chanson 1969, un road trip cool un peu « boo-hoo », la paire déjantée I Wanna be your Dog et Gimme Some Skin ou encore cet émouvant duo avec Françoise Hardy (I’ll Be Seeing You) ; il y a aussi Lust for Life entendu sur la bande originale de Trainspotting, et The Passenger repris par Siouxsie & The Banshees, sans oublier l’excellent live T.V. Eye ; au total ce sont 38 chansons imbibées d’une pêche d’enfer, à retrouver selon moi au féminin en écoutant Yeah yeah yeahs. « Man, I hate the fucking TV, I hate what it does to little me… »