Hubert-Félix Thiéfaine – Alambic/Sortie-Sud

Paru en 1984, Alambic/Sortie-Sud est cosigné avec Claude Mairet qui en a écrit la musique, un accident de moto ayant empêché Thiéfaine de gratter sa guitare. Leurs deux noms figurent sur la pochette, une telle honnêteté étant suffisamment rare pour être soulignée ; j’ajoute que la photo est également bellissime, signée de l’agence Docteur Faust et dont les tons bleus enfumés préparent on ne peut mieux à l’album que l’on va écouter. Avec Mairet aux commandes le son est clairement new wave, claviers et guitares flottent dans la nuit d’un cyber-polar avant l’heure, où Hubert-Félix s’est concentré sur les textes et souhaite le retour de l’être aimé (« Sans toi mon cas est périmé… »), se marre d’être revenu de tout sur Whiskeuses Images Again et ses chœurs à l’américaine, ou bien flâne entre ciel et terre avec Nyctalopus Airline… Un album expérimental (Un Vendredi 13 à 5 heures) et urbain (Buenas Noches, Jo), où la voix du poète déglingué a été placée très en avant ; une légère réverbération permettant d’entrer directement dans sa tête, le temps d’une errance au futur.

acheter ce disque