Högni – Two Trains

Ex-membre du groupe de trip hop islandais Gus Gus, Högni Egilsson publie son premier opus solo en 2017, Two Trains dont l’introduction évoque les textures de son compatriote Jóhann Jóhannsson. Des cordes piquetées d’electro quadrillent Shed your Skin, suivi de Komdu Með où le chant dérive vers un espace instable comparable à Overgrown ; mais la clé de voûte de cet aller simple se signale au niveau de Crash, autour duquel tout l’album semble avoir été construit et qui relate une embardée, un accident vécu de l’intérieur dont le mélange de sutures classiques et avant-gardistes prend aux tripes… Le folklore rugueux d’Óveðursský rappelle la majesté de Weiland sur ce disque attrayant malgré sa tendance à l’éparpillement, comme chez Plan B avec lequel il partage certaines intonations de voix sur Break-up ou Moon Pitcher.