Henry Threadgill – Where’s your Cup?

Henry Threadgill est un compositeur et interprète de jazz né à Chicago en 1944. Joueur de tambour à la fanfare de son lycée, il étudie au conservatoire de sa ville où il apprend le saxophone, la flûte et le piano ; est enrôlé au Vietnam en 1967 où il participe à un groupe de rock… Dans les années 80, il crée un sextet et publie ses premiers albums avant de se fixer avec cinq musiciens au sein de Make a Move, donnant naissance à Where’s your Cup? en 1997… Tony Cedras ouvre le bal avec un accordéon velouté (100 Year Old Game), rejoint au saxo et bientôt pris dans la tourmente des percussions avant le solo de batterie aux petits oignons de Laughing Club, où la guitare de Brandon Ross me fait songer à Pat Metheny… Le titre éponyme démarre avec la basse élégante de Stomu Takeishi, Henry enchaînant à la flûte en flattant nos oreilles à la manière de Turkoise… Les échanges subtils de And this font place à un débordement free jazz tous azimuts et The Flew et n’a rien à envier à Thrakattak ; on jamme et l’on se cherche sur cet opus de cache-cache musical, comme un Taxi Blues lâché dans la ville.