Harold Budd & Hector Zazou – Glyph

Neuf ans après avoir publié The Moon and the Melodies aux côtés des Cocteau Twins, et quelques collaborations plus tard, Harold Budd s’en revient en duo avec Hector Zazou, autre compositeur éclectique electro, français celui-là. Entièrement instrumental (à l’exception de l’introduction grandiloquente de Reflected in the Eye of a Dragonfly, ou d’un passage poétique sur Johnny Cake), Glyph offre une immersion totale en terrain downtempo où la boîte à rythmes est réverbérée, où l’on doit à la trompette de Christian Lechevretel les ambiances raffinées d’Autre Django et de Gorgon’s Anxious Pansy ; tandis que les 11 minutes de The Aperture (avec Zazou au piano et Renault Pion à la flûte) parachèvent une sensation de densité irréelle, régnant tout au long d’un voyage texturé avec fougue. Proposé dans une élégante édition digipack, ce cd se déplie comme l’on reçoit un bouquet de fleurs rouges.