Harold Budd & Cocteau Twins – The Moon and the Melodies

Compositeur et pianiste né à Los Angeles en 1936, Harold Budd est l’inventeur autoproclamé du style « soft pedal. » Malgré deux collaborations avec Brian Eno, il réfute l’étiquette de musicien ambient et cultive sa liberté de création au gré de rencontres allant de l’avant-gardisme à la techno, du minimalisme à l’ambient… Blague à part, The Moon and the Melodies nous permet de parler des Cocteau Twins avant la lettre, car cet album est cosigné aux côtés de Budd par Raymonde, Guthrie et Fraser, à savoir le légendaire trio écossais au grand complet ! Autant dire que l’on entend qu’eux, et l’on aura beau signaler l’apparition de Richard Thomas du groupe Dif Juz sur trois des meilleurs morceaux (She Will Destroy You, The Ghost Has no Home et Bloody and Blunt), cette œuvre appartient de plein droit à la discographie des Cocteau Twins, entre les monumentaux Victorialand et Blue Bell Knoll… Alors oui, Harold Budd sait jouer du piano ; mais entre nous que pouvait-il faire ici, sinon figurer entre deux instrumentales ?