Hairspray

Souvent imitée, la comédie musicale Hairspray réalisée en 1988 par John Waters n’a pas d’équivalent. Sur fond de ségrégation raciale dans les années 60, la jeune Tracy Turnblad (Ricki Lake) a pour ambition de remporter un concours de danse à Baltimore, retransmis à la télévision. Ses rondeurs vont susciter les moqueries, mais sa grandeur d’âme et surtout son talent auront raison des préjugés. Avec le soutien de sa mère (interprétée par Divine, acteur fétiche de Waters dans des films autrement provocants), Tracy va casser la baraque et cette bande originale épouse les formes d’une histoire haute en couleurs… On y apprend le madison avec The Ray Bryant Combo et It’s Madison Time, aussi intimement lié au film que Jitterbug l’est à Mulholland Drive. D’autres danses sont au menu  : The Roach de Gene and Wendell dans l’esprit de Little Richard, puis l’on claque des doigts sur The Bug (Jerry Dallman) tandis que Foot Stompin’ (The Flares) pourrait être au générique d’un film de Tarantino… Vous avez demandé trente minutes de bonne humeur rhythm’n blues & rock’n roll ? « Welcome to the Corny Collins Show ! »