Hailu Mergia – Shemonmuanaye

Hailu Mergia est un multi-instrumentiste éthiopien né en 1946. Il apprend la musique à l’armée, fonde le Walias Band et se produit dans les bars d’Addis Abeba ; part en 1983 étudier à l’université Howard de Washington où il s’enregistre à l’accordéon dans un petit studio, en profitant des autres instruments pour étoffer 11 morceaux qui seront d’abord publiés sur une cassette chez Kaifa Records, puis redécouverts trente ans plus tard par le label Awesome Tapes From Africa… Ça commence avec Shemonmuanaye où Hailu donne l’impression qu’il vient d’allumer son orgue Bontempi, la nonchalance spatiale de Sewnetuwa et d’Amrew Demkew évoquant autant l’esprit de Watussi que le piano Rhodes de Head Hunters… Avec sa boîte à rythme lo-fi et ses claps, Laloye colore l’accordéon de tons surprenants ; Wegene et Hari Meru Meru rappelant Erè Mèla Mèla de son compatriote Mahmoud Ahmed. On pense aussi à la disco futuriste de MBT Soul (Ambasel) tandis que Hebo Lale passe en mode beatbox comme un train en rase campagne… Ingénu et captivant à chaque écoute, entre jazz et krautrock Hailu Mergia illumine.