Gustav Mahler – Symphonie n°1

Né en Bohème en 1860, Gustav Mahler est un compositeur classique autrichien. Pianiste précoce, il étudie la musique à Vienne et découvre celle de son aîné Anton Bruckner, dirige l’opéra de Budapest en 1888 où il crée sa Symphonie n°1 l’année suivante… Comme son nom l’indique, Langsam schleppend monte doucement, c’est parsemé de chants d’oiseaux, fleuve sinuant en forêt et qui ressemble au Sacre du Printemps écrit vingt-quatre ans plus tard ; puis les notes s’allongent entre les salves de cors allègres, vers un final tonique. Le second mouvement danse et parade, monte et descend ; Feierlich und gemessen est plus solennel, si lent que je me suis assoupi en l’écoutant ce soir, réveillé en sursaut par l’ouverture du dernier mouvement Stürmisch bewegt, foudroyant dans l’esprit de Zarathoustra. Sifflé à sa création, ce poème épique avait enthousiasmé Johannes Brahms…Dirigé par Giuseppe Sinopoli en 1990, c’est l’un de mes premiers disques classiques et j’en prends soin comme une plante vivace, à l’affût de chaque nouvelle pousse.