Gustav Holst – Les Planètes

Gustav Theodore Holst est un compositeur britannique né en 1874. Initié à la musique par son père, il joue du piano et du trombone, se passionne pour Edvard Grieg et devient boursier à 21 ans au Royal College of Music de Londres. Expérimentateur prolifique, il s’inspire de la mythologie indienne pour écrire son opéra Sita, ou bien met en musique des poèmes de Walt Whitman avec The Mystic Trumpeter. Mais son œuvre la plus célèbre reste Les Planètes, dont il a l’idée en 1914 lors d’un séjour en Espagne. Où nous faisons le tour du système solaire au sein de vaisseaux chatoyants, Venus apportant la paix après l’ouverture en trombe de Mars le guerrier, jusqu’aux chœurs célestes de la mystique Neptune… J’écoutais ce disque en boucle lorsque j’ai écrit mon roman Touché !, avec deux escales favorites sur Jupiter la joyeuse et Uranus la magicienne, avec son déchaînement de xylophones. Un poème symphonique qui n’est pas sans rappeler le Zarathoustra de Richard Strauss, dirigé par Charles Mackerras et complété par un extrait de The Perfect Fool, opéra comique écrit par Holst en 1923.

acheter ce disque