Gui Boratto – Take My Breath Away

Né en 1974, Gui Boratto est un musicien et producteur brésilien. Il se fait connaître en 1994 au sein du groupe de dance Sect, avant de rejoindre le label allemand Kompakt aux côtés de The Orb. Take my Breath Away est son second album, entièrement instrumental à l’exception du titre No Turning Back, où chante sa compagne Luciana Villanova. Qualifié parfois de techno minimale, le son de Gui Boratto est un mélange de synthés et de rythmes élaborés. Si Atomic Soda flirte avec la trance d’Underworld, Opus 17 donne des ailes et la mélodie d’Azurra permet un atterrissage vers la guitare réverbérée de Besides, tandis que les 9 minutes de Ballroom ont à l’évidence été écrites pour que l’on presse le pas en direction de la piste… Un disque flatteur à l’oreille et se terminant de façon surprenante au piano ; avec un digipack qui interpelle, orange et bleu pétant où des enfants munis de masques à gaz foulent un champ de pâquerettes.