Greatest Hits of the 70’s

J’ai acheté cette compilation pour retrouver Popcorn, interprété en 1972 par Hot Butter et considéré comme le premier tube de l’histoire de la musique electro. Composé trois ans plus tôt par Gershon Kingsley sur synthé Moog, il figurait aussi parmi les 45 tours dont j’ai hérité en même temps que ma première platine vinyle ; et l’émotion reste intacte à chaque fois que j’écoute ces trois minutes de cymbales et cabrioles monophoniques… Cette madeleine mise à part, trois titres que mes parents devaient écouter dans la Simca 1000 me sont revenus en mémoire : It’s a Heartache (Bonnie Tyler), Some Girls (Racey) et surtout Baker Street de Gerry Rafferty, son saxo légendaire et ses glissandos pour clavier éthéré… D’autres curiosités rendent charmant ce disque précurseur des années 80 : Beach Baby de First Class imitant les Beach Boys, George Baker et sa Paloma Blanca dont les trémolos de flûte rappellent l’ambiance des séries télévisées comme Goldorak, le rock’n folk de Kincade (Dreams are Ten a Penny) ou encore The Man who Sold the World de David Bowie, en duo avec Lulu pour une tranche de glam.