Gioacchino Rossini – Sonates pour Cordes n°1, 3, 4, 5 et 6

Gioacchino Rossini est un compositeur italien né à Pesaro en 1792. Il apprend très jeune le chant puis l’épinette (une variété de clavecin), se passionne pour Haydn et Mozart et compose son premier opéra à l’âge de 14 ans, dix ans avant Le Barbier de Séville qui passera à la postérité… Composées à l’âge de 12 ans, les Sonates pour Cordes invitent à la rêverie, leur bonhomie enfantine joliment restituée par l’orchestre de chambre I Musici en 1971, sur ce disque paru chez Philips et qui fut mon premier achat de musique classique au format cd à la fin des années 80. Je l’avais choisi par hasard, séduit par sa photo de coucher de soleil et son habillage rouge, j’avais apprécié qu’il y ait de la contrebasse… Un disque choyé et que j’écoute sans en distinguer les parties, comme un seul glissement devenu le marqueur de la fin de mon enfance ; où la gaité des violons devient friable sous l’autorité du violoncelle, la contrebasse faisant tenir l’édifice à la manière d’une guitare basse, un instrument dont j’allais apprendre à jouer quelques années plus tard, plutôt sous l’influence de Seventeen Seconds mais je sais que ces sonates y ont été pour quelque chose.