Georges Brassens – Great Britain 73

Voici le seul enregistrement en public pour lequel Brassens a donné son accord de son vivant, du moins pour les onze premiers titres. Par la suite, bien entendu les héritiers ont fait fi de ces considérations, pourvu que l’on continue à vendre les disques de l’Ancêtre… Il s’agit d’un concert donné au département français de l’université de Cardiff ; où quelqu’un semble avoir posé un micro sur scène sans n’avoir rien dit à personne, tant cela regorge de bruitages en tous genres : musiciens qui toussent entre les morceaux ou bien s’interpellent afin de confirmer le prochain titre de la playlist, Brassens réaccordant sa guitare tandis que Pierre Nicolas, l’ami et contrebassiste de toujours, enchaîne sans attendre… Mais la prise est rare, aussi à la production ont-ils pris l’heureux parti de tout laisser ; et s’il et vrai que le matériel hi-fi actuel ne pardonne rien, grâce à ces scories l’impression d’être parmi les musiciens est bien réelle, finissant par devenir plus remarquable que le répertoire sans surprise qui y fut interprété.