Georges Bizet – Carmen

Georges Bizet est né à Paris en 1838. Issu d’une famille de musiciens, il écrit sa première symphonie à l’âge de 17 ans, en s’inspirant de la musique de Charles Gounod. Vingt ans plus tard, il compose Carmen suite à une commande de l’Opéra-Comique ; et décédera la même année, à l’âge de 36 ans lors d’une représentation. Adapté d’une nouvelle de Prosper Mérimée, cet opéra met en scène la passion fatale du brigadier Don José pour la jeune gitane Carmen, séductrice et infidèle. Une œuvre que la critique et le public vont d’abord rejeter pour son indécence, en outre il ne s’agit pas d’une comédie gaie qui finit bien, comme prévu au départ… A part Bruno Lochet dans un sketch des Deschiens, tout le monde a déjà entendu des extraits de Carmen. C’est le premier opéra que j’ai acquis en cd, dont on dit que la version d’Abbado compte parmi les meilleures, pour ma part je n’en connais pas d’autres et elle me convient très bien. Le livret permet de suivre toute l’histoire, c’est épique et brûlant, très moderne. L’œuvre était appréciée de Nietzsche, qui disait : « Bizet me rend fécond. »