Gabriel Fauré/Maurice Duruflé – Requiems

Né dans l’Ariège en 1845, Gabriel Fauré est un pianiste, organiste et compositeur français. Il fréquente jusqu’à 20 ans une école de musique classique et religieuse, où il sera l’élève de Camille Saint-Saëns, de dix ans son aîné. Composé « pour le plaisir » aux dires de son auteur, le Requiem est créé en 1888 et brille par sa simplicité évangélique, de L’Introït au Paradisum… 59 années plus tard, l’organiste français Maurice Duruflé, né dans l’Eure en 1902, compose un Requiem dont on s’accorde à dire qu’il est inspiré de celui de Fauré, et que l’on retrouve pour cette raison sur un même disque paru chez Deutsche Grammophon, bêtement intitulé In Paradisum alors que d’assumer la parenté des deux Requiems aurait été du plus bel effet. Car il n’est pas aisé de distinguer ces deux œuvres, leur enchaînement sur un seul cd contribuant à les fondre encore plus ; néanmoins et malgré mon inculture en ce domaine, j’aime à explorer la musique sacrée au-delà du Requiem de Mozart ou des vocalises de Klaus Nomi…