Frédéric Chopin – Impromptus/Barcarolle/Scherzo n°2/Nocturne/Valses

Moins d’un an après quitté Varsovie pour Vienne, quelque peu désargenté Chopin émigre pour Paris où se trouve déjà son ami Liszt. Il y donne ses premiers concerts en 1832, mais la critique ne s’emballe pas et voit surtout en lui un compositeur prometteur ; aussi afin d’assurer son existence matérielle, le jeune homme de 22 ans donne des cours de piano à l’élite parisienne. Il fait l’admiration de Balzac, se rapproche de Berlioz et devient l’ami de Pleyel, le fabriquant de pianos dont le son est souvent associé au toucher chopinien. La reconnaissance arrive autour de 1835, un an avant sa rencontre avec l’écrivaine George Sand, tandis qu’il a déjà commencé de composer ses premiers Impromptus, le second Scherzo et deux Nocturnes ; autant d’opus présents sur le troisième cd proposé ici dans la sympathique collection Bonsaï du label Erato, et enregistrés par Michèle Boegner. On y trouve aussi 5 Valses et la Barcarolle qu’il écrivit en 1846, mais ce sont bien les Impromptus qui prédominent, se terminant par la mélancolique Fantaisie-Impromptu n°4 et enchaînés avec le Scherzo n°2, aussi étrange que flamboyant.