Frédéric Chopin – Concertos pour Piano n°1 et 2

Compositeur et pianiste, Frédéric Chopin est né en 1810 d’un père français et d’une mère polonaise, non loin de Varsovie où il passe les vingt premières années de sa vie. Il révèle très tôt des aptitudes pour le piano, est instruit par un professeur adepte de Bach et de Mozart et intègre son premier orchestre à 8 ans. En 1830, il quitte Varsovie où il vient de créer ses Concertos pour Piano n°1 et 2, qu’il interprète lors d’un concert d’adieu très applaudi ; et se rend à Vienne afin de faire connaître sa musique, mais sans grand succès dans la ville où un certain Johann Strauss fait déjà valser les cœurs… Écrits avant tout pour son propre usage, ces deux concertos de jeunesse sont pétris dans le romantisme, Chopin ayant qualifié le premier de « rêverie au clair de lune par une belle soirée de printemps. » C’est également mon favori, avec son mouvement Allegro maestoso que reconnaîtront ceux qui se souviennent des premières minutes du film Le Pianiste de Polanski. Un disque enregistré à Tel Aviv en 1989, avec Zubin Mehta à la baguette.