Frankie Goes to Hollywood – Liverpool

Paru en 1986, Liverpool est le second et dernier album de FGTH. J’ai 17 ans et le format cd pointe le bout de son nez chez les disquaires, mais côté portabilité les K7 ont encore de beaux jours devant elles, et cet album m’a accompagné plus qu’un autre sur le chemin du lycée… Avec le recul, il faut pourtant admettre que l’éclair de génie de Welcome to the Pleasuredome est passé, rien de transcendant n’émanant de ce deuxième opus enjôleur plutôt qu’enragé, malgré le succès de Rage Hard dont on a eu notre dose sur la fm de l’époque… L’album se termine avec le slow Is Anybody out There, mais à part les souvenirs qui embuent mes yeux, c’est un peu poussif… De là à dire que je lui préfère l’album qui se trouvait sur l’autre côté de la K7, à savoir Scoundrel Days des Norvégiens de a-ha, je crois que je vais demander un joker.