François Faton Cahen – Amalgama

Sorti en mai 2011 sous le nom Faton Cahen Quintet, aux côtés de François Causse, Léonard Le Cloarc, Petteri Parviainen et Nicolas Auriault, Amalgama est le dernier album studio de Faton Cahen. Il ignore alors qu’il va mourir deux mois plus tard, avant même que tous ses amis n’aient eu le temps de lui faire parvenir ce court texte qu’il leur avait demandé, à l’occasion de cette parution… Amalgama signifie fusion des métaux en langue arabe, comme nous l’apprend Faton Cahen dans le livret, en ajoutant malicieusement que Magma n’est pas très loin… Un disque où règne le swing sur Sophia et Petits Pains, où dépaysent les rythmes d’Un Africain à Pékin et d’Ouaga ; ou bien ménage de longues plages sur Brume et sa flûte rêveuse… Moins avant-gardiste que Great Winds, cet ultime album rend hommage à un pianiste sensuel, chaleureux et qui savait s’entourer.