Fink – Distance and Time

Fin Greenall alias Fink est un auteur-compositeur-interprète et producteur anglais né en 1972. Les Smiths et The Cure comptent parmi ses premières amours musicales, à 21 ans il forme EVA, un groupe éphémère de dance music… Son premier single paraît chez Ninja Tune en 1997, suivi de l’album Fresh Produce trois ans plus tard, c’est en 2007 que Fink délaisse la voie de l’electro pour celle du folk, avec son troisième album Distance and Time où l’essentiel se passe entre l’acoustique de sa guitare, la basse élégante de Guy Whittaker et la batterie de Tim Thornton pour une touche jazz blues très efficace… La douceur de This is the Thing, le dosage génial de Blueberry Pancakes, la ressemblance entre Get your Share et Sign o’ the Times de Prince font de ce disque un bijou dans son genre, où Fink nous balade entre Ben Harper et Joseph Arthur. Un mélange original que je n’ai hélas pas retrouvé sur son album suivant.