Fabulous Trobadors – On the Linha Imaginòt

Publié en 1998, le troisième album des Fabulous Trobadors s’articule autour de la Ligne Imaginot, inventée par l’écrivain Félix-Marcel Castan et qui défend la mixité culturelle et plus largement sociale, pour une solidarité entre les hommes dans le respect de la différence, comme l’illustrent bien les chansons Je ne Chante pas mes Peines ou encore L’Accent : « Le tien c’est le tien et le mien c’est le mien… » Mais l’humour n’est jamais loin, et avec L’Omelette au Pastis les Fabulous font un clin d’œil au groupe de reggae marseillais Massilia Sound System, qui partage les mêmes idéaux ; ou encore cet hymne décalé à L’Alh (l’ail en occitan) dont Ange B. dresse la liste des vertus médicinales, digestives et amoureuses, non sans rappeler Thiéfaine vantant sa cancoillotte franc-comtoise… Parmi les petites histoires récitées entre deux morceaux, on écoutera avec attention les fables du Sage sur la Linha et un peu plus loin, du Plus Big Défi… Entre la verve de Brassens et la malice de Boby Lapointe, voilà un disque bourré de bonnes intentions et accompagné d’un livret digne de ce nom, avec d’admirables illustrations signées Frédo Sacaro.