Fabulous Trobadors – Ma Ville est le Plus beau Park

Enfin sortis de l’anonymat, pour leur second album les Fabulous Trobadors ne changent rien à ce qui fait leur singularité : un peu de folklore, beaucoup d’humour et un maximum de poésie. Paru en 1995, deux ans après le génial Èra Pas de Faire, ce disque mélange à nouveau la langue d’oc et le français dans des chansons militantes et badines. Quel sera notre Futur ? liste les candidats possibles à la présidentielle, Iavéka, iavékapa se moque de la langue de bois, Ma Ville est le Plus beau Park prône la décentralisation culturelle ; Beu fait l’éloge du vin rouge, Dins mon Vilatge énumère avec un phrasé digne d’Eminem ce qui se trouve dans un village, Bona Annada souhaite une bonne année universelle… L’esprit de Nougaro plane sur ce disque, lui qui les a soutenus dès le début ; et comme pour tous leurs disques les paroles figurent dans le livret accompagnant le cd, avec la traduction des chansons traditionnelles et de nombreux éléments biographiques.