Eurythmics – Be Yourself Tonight

En avril 1985, pour son quatrième album Eurythmics entame un virage pop rock associé à une production éclatante. Tournant le dos aux expérimentations art pop, Be Yourself Tonight consacre le statut populaire du duo britannique, les chansons se standardisent et le toujours étonnant There Must be an Angel invite Stevie Wonder à l’harmonica, tandis qu’Aretha Franklin pousse la chansonnette sur les chœurs de Sisters are Doin’ it for Themselves… D’autres morceaux conservent un petit côté alternatif : Adrian joue des cordes new wave et Here Comes that Sinking Feeling fait penser à OMD ; il y a aussi l’indémodable It’s Alright (Baby’s Coming Back) que j’écoutais en boucle en 45 tours, avec en face B la reprise de Tous les Garçons et les Filles de Françoise Hardy, présente parmi les bonus de la version cd de 2005 et qui vaut le détour.