Erik Satie – Socrate/Pièces pour Piano

En 1916, Erik Satie compose le ballet Parade d’après un poème de Jean Cocteau dont il devient l’ami. Deux ans plus tard, la mécène et princesse de Polignac lui commande une pièce destinée à sonoriser ses soirées philosophiques. Socrate est né, un « drame symphonique avec voix » interprété par la soprano Kathrin Graf et le pianiste Werner Bärtschi, sur ce cd paru chez Accord en 1985… Pour être honnête, l’écoute de textes de Platon chantés n’est pas facile, mieux vaut d’abord s’être familiarisé avec les Œuvres pour piano avant de découvrir cette énième corde à l’arc du « velvet gentleman », suivie d’autres titres rares comme les Heures séculaires et instantanées… En 1919, Satie rencontre les dadaïstes autour de Tristan Tzara ; il meurt six ans plus tard d’une cirrhose du foie, associée à des conditions de vie précaires dont il a toujours caché l’ampleur à ses amis… Excentrique et précurseur, Erik Satie continue d’inspirer les musiciens, de la Promenade Sentimentale de Vladimir Cosma aux haïkus de Chilly Gonzales.

acheter ce disque