Erik Satie – Arrangements pour Guitare Alto

En 1893, éconduit par son amoureuse Erik Satie compose Vexations, une courte pièce dont la partition précise qu’elle doit être jouée « 840 fois de suite.  » John Cage a été le premier à relever ce défi, en 1963 durant 18 heures d’affilée, d’autres interprètes ayant pris la relève depuis. En avance sur son époque, la musique de Satie sera redécouverte bien après sa mort, malgré le soutien de Maurice Ravel qui avait décelé son travail visionnaire dès 1910… En 1992, le guitariste suédois Anders Miolin interprète Satie sur une guitare alto à treize cordes, un instrument peu utilisé et qui donne au son une amplitude particulière. Les incontournables sont là, des Sarabandes aux Gymnopédies en passant par les Gnossiennes et les Pièces Froides, mais nous découvrons aussi des raretés comme Le Fils des étoiles initialement écrit pour flûte et harpe, ou encore deux Musiques rosicruciennes… Paru chez BIS, ce cd dégage des sensations épaisses et apaisantes après avoir éliminé le piano, une irrévérence qu’Erik aurait sans doute trouvé à son goût.