Ella Fitzgerald – Legends

Née en Virginie en 1917, Ella Fitzgerald est une chanteuse de jazz américaine. Elle découvre la musique avec les disques de Louis Armstrong et Bing Crosby, après une enfance tourmentée Ella fait ses débuts aux « nuits pour amateurs » à l’Apollo Theater de Harlem. L’année suivante, le batteur Chick Webb croise sa route et l’accompagne durant quatre ans où elle interprète ses premiers succès, If you Can’t Sing it You’ll have to Swing it ou bien A-Tisket, A-Tasket. Sa carrière solo démarre en 1942 chez Decca, par la suite elle variera son répertoire en interprétant des chansons de Duke Ellington mettant en avant son talent pour le scat… Les 16 titres compilés sur le disque Legends privilégient la période jazz vocal, où Ella nous entraîne avec swing sur Darktown Strutter’s Ball ou When I get Low, I get High ; mais aussi dans des chansons d’amour comme I Gotta Guy. A l’aise dans tous les styles, perlée et subtile sa voix tiède infuse en sourdine.