El Hadj N’Diaye – Thiaroye

El Hadj N’Diaye est un chanteur et compositeur sénégalais né en 1962. Son enfance se déroule sur les marchés de Thiaroye, aux côtés de sa famille en banlieue de Dakar ; il passe son bac et reçoit sa première guitare à 27 ans, enregistre une chanson évoquant la torture dans son pays, qu’il quitte pour le Canada tandis qu’aucune radio n’accepte de diffuser sa musique… Ses armes sont la guitare acoustique et une voix feutrée, des textes écrits la rage au ventre ; paru en 1997 chez Siggi Musique, son album Thiaroye commence par dire Bonjour en invitant la population à se prémunir des maladies. Le titre éponyme revient sur la ville où il a grandi, chantée en français Sans voix dénonce la pauvreté et l’indifférence de l’occident ; l’amour n’étant jamais loin avec Säy Gët ou Nit Ku Baax qui signifie « l’homme bon », l’harmonica de Wéet terminant sur une touche nostalgique… Avec Alain Renaud à la guitare et Sydney Thiam aux percussions ; le livret contient les paroles et leur traduction en français, permettant d’apprécier la poésie de N’Diaye, parfois qualifiée de blues wolof et plus dépouillée que le style mbalax de son aîné Ismaël Lô. « Des cris étouffés, emmurés de silence… »